Site Loader

Vous êtes passionnée par le Moyen Âge et vous souhaitez vous procurer une robe médiévale ? Que ce soit pour participer à un événement historique, pour assister à une fête médiévale ou simplement pour vous faire plaisir, vous êtes au bon endroit ! Cet article va vous aider à choisir le modèle qui vous convient, en fonction de votre style, de votre morphologie et de l’occasion. 

Les différents types de robes médiévales

Il existe plusieurs types de robes médiévales, selon les époques, les régions et les classes sociales :

La bliaut

C’est une robe longue et ajustée, qui marque la taille et les hanches, et se termine par une traîne. Elle est portée par les femmes nobles du XIe au XIIIe siècle, et se décline en différentes couleurs et motifs. Elle est souvent ornée de broderies, de perles ou de pierres précieuses.

La cotte

C’est une robe simple et droite, qui tombe jusqu’aux chevilles, et qui se porte sous une autre robe ou un surcot. Elle est portée par les femmes de toutes conditions, du XIe au XVe siècle, et se compose généralement de lin ou de laine. Elle peut être de couleur unie ou bicolore, et se ferme par des lacets ou des boutons.

Le surcot

C’est une robe sans manches, qui se porte par-dessus la cotte, et qui laisse apparaître les bras et le décolleté. Il est porté par les femmes de toutes conditions, du XIIe au XVe siècle, et se compose généralement de laine ou de soie. Il peut être de couleur unie ou bicolore, et se ferme par des lacets ou des boutons.

La cotehardie

C’est une robe moulante et courte, qui s’arrête au-dessus des genoux, et qui se porte avec des chausses ou des bas. Elle est portée par les femmes de la bourgeoisie et de la noblesse, du XIVe au XVe siècle, et se compose généralement de laine ou de soie. Elle peut être de couleur unie ou bicolore, et se ferme par des lacets ou des boutons.

La houppelande

C’est une robe ample et longue, qui couvre les pieds, et se caractérise par ses manches larges et bouffantes. Elle est portée par les femmes de la noblesse et de la bourgeoisie, du XIVe au XVe siècle. Elle peut être de couleur unie ou bicolore, et se ferme par des agrafes ou des épingles.

Pour éviter l’embarras du choix, trouvez plus d’aide via ce lien !

Les matières utilisées pour les robes médiévales

Les robes médiévales sont confectionnées avec des matières naturelles, telles que :

  • le lin,
  • la laine,
  • le coton,
  • la soie,
  • le chanvre.

Ces matières offrent un confort optimal, une bonne résistance et une facilité d’entretien. Elles sont également respectueuses de l’environnement et de la santé, contrairement aux matières synthétiques, qui peuvent être nocives ou allergènes. 

Les accessoires assortis aux robes médiévales

Pour compléter votre tenue médiévale, vous pouvez ajouter des chaussures, des bijoux, des ceintures, des sacs, des gants et des coiffes. Ces accessoires vous permettront de personnaliser votre look, de souligner votre silhouette ou de vous protéger du froid ou du soleil.